DIMANCHE 23 AVRIL 2017

 deuxième dimanche DE PÂQUES

La divine Miséricorde

Le dimanche après Pâques est le Dimanche de la Miséricorde. C'est Jean Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit "La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu'elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques"

Le sommet de l’amour de Dieu

Vivre, c’est compliqué et même douloureux, pour beaucoup d’entre nous. C’est sans doute le cas des disciples gagnés par la peur après la mort de Jésus. C’est peut-être le cas de l’apôtre Thomas. Totalement aveuglé par ses doutes, il rate le premier rendez-vous avec Jésus après sa mort. Non seulement il n’a pas cru à l’invitation rapportée par Marie Madeleine, mais encore il a ignoré le témoignage des autres disciples. Cependant, c’est à ce Thomas pris en flagrant délit d’incrédulité que nous devons la confession de foi la plus exacte de tout l’Évangile : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Dieu est miséricordieux et sa miséricorde s’étend d’âge en âge, ainsi que le proclame le psaume 117, proposé par la liturgie de ce deuxième dimanche de Pâques, fête de la miséricorde instituée par saint Jean-Paul II en l’an 2000. Chanté par le peuple d’Israël, ce psaume accompagne l’action de grâces au cours de la fête des Tentes. Israël loue Dieu pour son amour éternel, qui est de toujours. Avec Pâques, le chrétien reconnaît que le sommet de l’amour de Dieu est d’avoir envoyé son Fils dans le monde. En ressuscitant Jésus, Dieu rend vivants pour toujours tous ceux qui ont foi en lui.Pierre le rappelle dans sa lettre que nous écoutons ce dimanche. La miséricorde de Dieu est son agir, sa façon de donner la vie, toute la vie et pour l’éternité. Avec la vie, Dieu miséricordieux accorde la paix, la joie, la foi, l’espérance et l’amour à qui veut bien les
lui demander. Réveillons le Thomas qui sommeille en nous et osons dire : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

                                                                                                                                                                                                                 Karem Bustica,



Contact

Pour tout renseignement, veuillez contacter :

Par e-mail: curedesmarches@bluewin.ch

Par téléphone :
026 921 17 19
(Cure des Marches - Soeur Anne-Françoise)

Par poste :
Cure des Marches
Route des Marches 18
1636 Broc